Mosaique Notre Dame du Puits

Les noces de Cana (Jn 2)
Jean dit que les noces de Cana en Galilée étaient le troisième jour selon la méthode de calculdes anciens (Aujourd'hui, demain, le troisième jour), nous voilàle deuxième jour après les quatre jours précités (Jn 1 19, 29, 35, 43). Cela signifie quele troisième jour, celui des noces, est lesixième jour en comptant les jours à partir du début de l'Evangile de Jean. Le troisième jour, à partir du quatrième jour, soit le sixième jour calculé à partir du début, il y avait les noces à Cana en Galilée. (Origène)

Le moment choisi des noces, le sixième jour, est une référence directe à la mort du Christ (Jean 19/31).Le sixième jour est le jour de la création de l'homme, le jour de la naissance de l'homme nouveau sur la croix. Donc, ce jour,le sixième,témoigneque le Christ est le Créateur. Le troisième jour est le jourde sa résurrection. La vérité est que Jésus dit à sa mère qui l'informe que le vin vient à manquer: « mon heure n'est pas encore venue ». Cela signifie que les noces de Cana en Galilée se lisent inévitablement sous l'angle Pascal. Le troisième jour témoigne que le Christ est le Sauveur.

2. L'heure du Christ,dans l'Evangile de Jean,c'est l'heure de la gloire de Dieu, qui coïncide avec sa crucifixion et sa mort sur la croix. L'intention est la convergence entre la gloire de Dieu et la mort du Christ. La lecture de ce sacrifice sert de référence aux noces, car le sujet est le mariage. La grâce de Dieu, l'Esprit Saint, la vie, le symbole de l'eau et du sang et la plaie au côté du Christ, tous font référence à la naissance de l'homme nouveau dans le baptême, né du vrai mariage.

3. Le mariage, dans l'interprétation juive et chrétienne, est un symbole de l'alliance entre Dieu et l'homme.

4. La plupart des Pères de l'Église voient dans les jarres le symbole de la loi de Moïse, une alliance entre Dieu et l'homme. Dieu est vérité mais l'homme ne respecte pas l'alliance, c'est pourquoi la loi de Moïse impose à l'homme de rester fidèle, mais l'homme est incapable de respecter l'alliance. Le marié est fidèle et sincère mais la mariée ne vit pas sa véritable identité(Ezéchie l16), où le peuple d'Israël est comparé à plusieurs reprises aux femmes adultères. Le chiffre 6 est le nombre de pénuries et le chiffre 7 est le nombre de l'abondance. Nous voyons en quelque sorte, une référence au dépassement et à l'accomplissement de la loi par une nouvelle alliance.

5. Le manque de vin signifie certainement un manque de joie et d'amour. Il est dit clairement dans le Cantique des Cantiques: « Car ton amour vaut mieux que le vin » (1/2), et la même chose est dite en parallèle pour les épices. Ou « Et ta bouche comme un vin excellent » (7/10), « Et je te ferai boire du vin parfumé » (8/2), etc... Dans Ecclésiaste:« le vin rend la vie joyeuse » (10/19). « Le vin pris avec tempérance est une seconde vie pour les hommes » (SI 31,32) « Quelle est la vie de celui qui est privé de vin? » (SI 31,33) « Le vin bu modérément est l'allégresse de l'âme et du cœur » (SI 31,36)

6. En ce sens, nous pouvons comprendre la parole de Marie mère de Jésus: "Ils n'ont plus de vin." comme la dernière note de l'Ancien Testament. La religion, plutôt que d'êtreune alliance, elle est devenue de plus en plus confiné dans la loi, de plus enplus confiné eau cadre extérieur, elle est devenue une constitution religieuse. Elle génère un manque de joie par manque d'amour. La parole de Marie est une parole d'une mère vierge envers une mère infertile. Parce que l'infertilité est une déclaration de défaillance humaine et l'incapacité de donner la vie. Tandis que la virginité est une déclaration d'un refus libre de donner la vie, elle est un détachement de la première place, elle est l'annonce que le Seigneur est celui qui donne la vie. C'est pourquoi les noces de Cana montrent le vrai Seigneur, l'Époux qui donne la vrai vie. L'amour est nécessaire pour donner la vie. L'obéissance ne suffit pas. Au contraire, l'obéissance aveugle sans amour est une caricature de la religion. La loine peut pas être expliquée que sur la base de la foi et de l'amour, sinon c'est le déclin de la foi.

7. L'effort humain seul ne suffit pas. L'heure du Christ, l'heure de l'apparition de la gloire de Dieu, c'est le moment où le Christ révèle la vérité sur ce qu'il y aentre l'homme et Dieu et entre le Fils et le Père, c'est l'amour qui ne vacille pas. L'homme qui n'accepte pas cet amour, qui n'est pas ouvert à participer à la Pâque du Christ, est un homme qui a une scission entre l'amour et la joie. Seul l'homme qui trouve dans le sacrifice de l'amour la fontainede la joie est un exemple vivant de Dieu.

8. Étant donné que Marie était obéissant eà la parole, au point que la parole est entrée dans le monde à travers elle en se faisant homme, elle peut dire au serveur de faire ce que le Seigneur lui dit. Le serveur se dirige avec une coupe pleine vers nous qui sommes croyants dans le Christ, invités au mariage de notre Seigneur avec son épouse, qui est l'Eglise, représentée par une mère debout du côté ouvert du Christ d'où elle est née.

9. Le serveur obéit, mais à travers la Vierge seule il obtient la vie par cette obéissance. Les jarres sont utilisées pour la purification, mais elles étaient vides et auraient dû être remplies d'eau.Ici aussi, se trouve un message spirituel, à savoir le manque de pureté qui commence par l'extérieur. La pureté est le cadeau de Dieu, qui commence par le cœur et qui ensuite purifie l'homme de ses actes et dans tout son être. La Vierge est l'être pure.

10. Regardons maintenant la transformation complète de l'eau en vin et le vin en sang, de la création à la rédemption et de la création au mystère de l'Eucharistie. Saint Augustin dit dans son interprétation des noces de Cana que le miracle de Cana se reproduit perpétuellement, chaque année, c'est de la pluie et de la terre que vient la vigne, qui est la transformation de l'eau en vin. Il s'agit d'une explication simple du miracle de Cana démontrant que le Christ est le créateur du monde.

11. Donc le Christ est l'époux véritable, son épouse est représentée par Marie debout près de lui(c'est pour cela qu'il lui dit: femme…), elle représente l'Église qui se trouve là où il y a l'Eucharistie et l'autel. La descendance de ce nouvel époux c'est nous qui célébrons devant l'autel notre salut,notre sauveur, notre époux et notre Dieu. Ainsi, elle est derrière l'autel, à son côté l'Ancien Testament, -stérile– elle l'a dépassé et complété avec un genre complètement nouveau, unique et inhabituel en Jésus-Christ. Nous nous trouvons de l'autre côté de la table, nous, toute l'humanité du Nouveau Testament.

12.Marie, la Mère de Dieu à la permanente virginité, nous révèle le mystère de notre foi et nous aide avec un message Pascale à comprendre lesens de la vie. La meilleure connaissance dans la vieest celle de la signification de la croix dans l'amour, le sens de la douleur dans l'amour et le sens du mariage dans la virginité. Ainsi, le mariage de Cana révèle le vrai sens spirituel du puits, qui est le sang de notre Seigneur et celui qui le boit aura la vie éternelle, il nous accompagne sur une base continueà travers le mystère de l'Eucharistie dans l'église.

13. Dans la mosaïque, des espaces entreles personnes sont peintes avec beaucoup de soin et d'attention et un effort créatif semblable à celui des images elles même. Les images sont comme des mots et des conversations, le but d'inclure les espaces entre elles est de préparer le cœur à accepter ces mots. Le regard glisse sur les couleurs, les mouvements et les pierres provoquant dans l'esprit un écho de beauté ; et parce que la beauté est l'amour qui se réalise, la beauté peut être seule capable de créer la bonnes dispositions afin de sentir et de comprendre. L'église est la beauté parce qu'elle est une communion entre les personnes, elle est formée par les personnes, elle a la capacité suffisante pour capter et comprendre la parole de Dieu.

14. Sur le Tabernacle doré à l'or fin est inscrit « Puits de la vie éternelle » ceci est un résumé de toute la théologie de l'Église.



Retour